Karaté-Do

Affiche

 

Le karaté (空手道, karate-dō?) est un art martial, dit japonais. Cependant, son origine est okinawaïenne (l’île principale de l’archipel des Ryūkyū), qui a longtemps constitué un royaume indépendant du Japon, au sud de l’île de Kyūshū.

En 2020, le karaté deviendra sport olympique lors des XXXIIe Olympiades à Tokyo3.

                                                                                                                                                  Source : Wikipédia

Le Karaté est la forme japonaise d’une technique de combat sans armes, mains et pieds nus ; c’est une méthode d’attaque et de défense qui repose exclusivement sur l’utilisation rationnelle des possibilités naturelles offertes par le corps humain; elle consiste en un ensemble de coups frappés (atémis), soit des membres supérieures (poing, main, coude, avant-bras) soit des membres inférieurs (pied, genou) ; ces coups sont portés soit sur des points précis et vulnérables (points vitaux) du corps de l’adversaire, soit sur le membre, bras ou pied, avec lequel il attaque ; dans ce cas la technique frappée est un blocage, en soit déjà très éprouvant pour l’adversaire ; elle est alors immédiatement suivie d’une contre-attaque décisive, en général par un autre coup frappé. Dans sa forme caractéristique le Karaté est une escrime des bras et des jambes, les deux servant indifféremment à parer une attaque adverse ou à riposter ; il est complété par des techniques de luxations, de projections et de renversements ; en fait le Karaté comporte tous les moyens pour la mise hors de combat d’un assaillant ; rien, aucun coup ni aucune prise, n’est interdit. A l’entraînement toutefois, pour qu’un travail avec partenaire soit possible, les coups sont portés avec violence mais toujours rigoureusement retenus avant l’impact ; cette règle dans le dojo dignes de ce nom, et le fait que les projections soient très rares, expliquent que le Karaté pratiqué en salle ne présente aucun danger pour l’organisme tout en restant un sport très viril car les contusions aux membres sont inévitables au cours d’assauts sincères.

Parallèlement au Karaté sportif, qui est une pratique de masse, survit tout de même un Karaté traditionnel, dont la différence porte à la fois sur le fond et sur la forme de la pratique, une orientation très différente que rappelle le suffixe « Do » (Voie) dans son appellation de Karatédo. Une orientation qui fut complétée par l’adjonction du suffixe « Do » (Voie), pour rappeler la véritable préoccupation du Karatédo : désormais l’ancienne technique du combat à main nue est, par-dessus tout, une discipline du corps et de l’esprit, un cheminement interne qui doit permettre au Karatéka, à travers des entraînements extrêmement durs mais désintéressés (d’où l’absence de la notion même de compétition, la motivation devant être ailleurs, au-delà des résultats tangibles) de trouver le chemin vers l’ Être intérieur. Ici, le Karatédo devient art martial, voie vers la perfection de la nature humaine, vers la découverte du « soi » après avoir occulté le « moi ». Le seul but est la victoire sur soi-même, non sur autrui, victoire sur la peur, l’orgueil, l’ intolérance, et la découverte d’une nouvelle liberté d’être, que le Karatéka applique alors à tous les domaines de la vie. Dans cette optique, le Karaté est un authentique Budo, comme le Japon en compte beaucoup, hérités d’une longue histoire et pour lesquels la technique n’est rien sans l’esprit (Hito-no-michi : une « Voie de l’Homme »). C’est là le message humaniste transmis par de nombreux maîtres de Karaté d’antan et qui n’a, paradoxe apparent de « l’art de la main vide », rien à voir avec violence et destruction.

La Voie de la Tradition est Voie de la Sagesse. Ce Karaté traditionnel (Mushiki-Karate ou Koshiki-Karate) a conservé une richesse technique présente dans ses Kata (formes conventionnelles) et les Bunkai (applications des mouvements des Katas) de ces derniers, incomparablement supérieure à l’arsenal des techniques retenues par le Karaté sportif, qu’il soit à usage compétitif ou non.

Extrait de « L’Encyclopédie des arts-martiaux » de R.Habersetzer

TENGU-RYU KARATE-DO

tengu045

Une pratique fondamentalement martiale de l’art de la « main vide »

« ne pas se battre… ne pas subir… »

Le Tengu-ryu Karaté-Do est une méthode de combat alliant tradition (Karaté-Do Japonais) et modernisme (adaptation technique et psychologique à l’évolution des formes d’agressions) développée par Roland Habersetzer, 9ème Dan Japon, pionnier du Karaté en Europe, fondateur du Centre de Recherche Budo et de l’Institut-Tengu.

KaratéPrésentation du Tengu-ryu Karaté-Do par Roland Habersetzer, son fondateur.


Mercredi de 18h à 19h30 : séance du débutant à la ceinture noire

Techniques de base (kihon) – Formes conventionnelles (Kata) – Assauts conventionnels (Kumite-Kata) – Combat conventionnel et combat libre (Kumite) avec un seul adversaire – Initiation progressive aux concepts et principes du Tengu-ryu Karaté-Do – Principes universels de défense, self-défense (bloquer, frapper, luxer, contrôler, soumettre, renverser, projeter…)

FORMESMercredi de 19h30 à 20h : prolongation de la séance pour les ceintures noires

Combinaisons supérieures en attaque/défense – Katas supérieurs (Shotokan – Tengu-no-kata – Koshiki Kata) – Kumite omnidirectionnel avec plusieurs adversaires (2, 3 ou 4) avec les concepts et principes du Tengu-ryu Karaté-Do (Code des couleurs, gestion d’une menace, sens tactique et périmètre de sécurité, Tengu-shiho-no-kamae, vision périphérique, suivre… contrôler, déplacements tactiques). Les formes de combat avec la main nue (Te-waza) – Les formes de combat avec les pieds (Ashi-waza) – Les formes d’origine Chinoise (Bubishi).

 


Direction technique :

Sylvain Fily – Cadre de l’Institut-Tengu – 6ème Dan Tengu-ryu Karaté-Do


Tarifs :

Salarié : 150 € – Étudiant : 125 € – Mineur : 125 € – Demandeur d’emploi : 100 €

Séances du 12 septembre 2018 au 26 juin 2019

Inscription à partir de 14 ans

Notre Dojo attaché à la pratique traditionnelle du Karatédo ne participe à aucune compétition et dispense un enseignement bénévole conformément à l’éthique de l’Institut-Tengu

Pas de séance en période de vacances scolaires.


SAKURA DOJO

 

 

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close